Eh Ben ça alors!

En voilà une nouvelle qui me fait doucement sourire, elle me surprend, et fascine à la fois.

Pour faire un petit topo, c’est un peu pour cela que je viens ici. Je viens d’apprendre qu’une des PMETTE que je connais est enceinte.

L’ironie de cette histoire c’est qu’elle vient de l’apprendre suite à un passage aux urgences pour des douleurs inexpliquées.

Je pense que vous avez devinez ou je veux en venir, elle nous a fait un bon gros déni de grossesse. Aux urgences il estime qu’elle est entre 6 et 7 mois de grossesse.

Ça me paraît fou, quand même cette histoire : être en PMA et ne faire un déni.

Après j’ai ma petite théorie, sinon c’est pas drôle! je pense qu’elle a du faire un blocage, ou avoir la conviction de ne pas pouvoir être enceinte sans la PMA. Sachant, qu’elle devait reprendre en Mars dernier, … vous connaissez déjà la suite covid, arrêt pma, confinement et j’en passe. De plus, elle a des cycles vraiment anarchiques comme une certaine OPK que je connais (Moi, enfin ça c’était avant; la pilule post accouchement), elle n’a jamais pensée ce dénouement.

Je suis vraiment ravie pour elle car on a commencé au même moment, mais nos routes ont suivis un itinéraire différent.

Bien entendue, pour le moment elle est perdue, elle ne sait pas si elle doit se réjouir ou s’inquiétée, elle fait des batteries d’exam pour elle et le bébé.

Son ventre n’est pas encore sorti, je pense ici, qu’elle n’a toujours pas réalisée. ( je marque ça car dans plusieurs cas que j’ai pu lire une fois que la mère sait, le ventre se manifeste plus ou moins dans les heures suivantes).

Bref déni de grossesse, c’est vraiment quelque chose.

Après pour vous donner de mes nouvelles, j’essai de garder le cap, je lis et commente par ci, par là. il n’y a pas beaucoup de choses super excitantes qui m’arrive. La seule info qui aurait pu être croustillante c’est qu’on commencera bébé n° 2 en fin 2021/début 2022 . Bon ça été dit entre deux galipettes, donc je ne sais pas si c’était du à une forte dose ocytocines, mais je le prends pour argent comptant!!!.

Tchuss!!

La PMA de ma soeur

Je viens faire une brève apparition, vous l’aurez compris, il ne se passe plus grand chose coté PMA pour moi. Mais concernant ma sœur, depuis mon dernier article, il y a eu pas mal de rebondissements.

Elle a débuter la Stim courant Février, elle a eu du retard pour son J1. Elle appliquait à la lettre son programme, jusqu’au jour où les échos contrôle ont commencées. pour celle qui sont passé par là, c’est la valse: une personne et un discours différents à chaque passage sur le fauteuil.

Lors de la 3eme échos, je crois, elle a rencontré un gynéco jusque là inconnue au bataillon et qui ne maîtrisait visiblement pas son dossier, il lui a fait comprendre qu’il ne fallait pas qu’elle commence la stim, que c’est pas parce qu’elle a les produits qu’il faut faire n’importe quoi, et limite lui a dit qu’elle lui faisait perdre son temps.

Imaginez-vous PMETTE débutant, sachant que le temps est compté, ça été un choc pour elle. Le gynéco lui a fait douté de sa capacité à comprendre et lire le français.

Elle ne sait pas laisser faire, et lui a montrer ses notes lors de son rdv avec son gynéco référent, et lui à fait comprendre de rester dans ses rangs et quelle sait entendre et retranscrire ce qu’elle entend.

Elle est ressortie de là super énervée, et perdue, elle m’a appeler pour me raconter et m’a fait savoir que le médecin lui a dit d’arrêter la stim. Je lui ai fait comprendre que la personne qu’elle a eu n’était pas son gynéo référent et que si elle doit s’exécuter pour quelque chose c’est sous les ordres de la sage Femme ou son gynéco rèf. je lui conseillais fortement de continuer et de demander un rdv en urgent avec le gynéco.

J’ai appris sur le tard (après sa date d’anniversaire), qu’elle ne m’a pas écouter et a arrêter la stim. Puis, elle a eu un rdv de suivi, et quand on lui a demander pourquoi, son gynéco référent lui a dit qu’elle n’aurait pas du stopper et surtout revenir pour une mise au point. BREF! elle ne m’écoute tjs pas.

L’autre fait marquant de son parcours c’est qu’avec son anniversaire, s’arrêtait ses droits légaux pour une prise en charge PMA à 100%. Du coup, elle a décider de faire une tentative FIV à ses frais et aura malgré tout une aide de sa mutuelle et si j’ai bien compris la sécu militaire ( car elle est dans ce secteur).

Vous l’aurez compris le covid, le temps et l’incompétence de certain professionnel ont fait avorter la PMA « classique » de ma sœur. Sachant, notre relation particulière, je ne pose pas de questions, je prends ce qu’on veut bien me faire savoir [c’est un peu normal, me direz vous].

Je sais que c’est une battante, elle s’accrochera et se battra.

see you!

C’est parti pour ma sœur…

Voilà 2020…. cette année annonce le début de l’aventure pour ma sœur.  Je suis super contente pour elle, je me retrouve un peu en elle à mes débuts.

Vouloir tous savoir, comprendre et connaître le plus vite possible mais ne rien maîtriser. Je suis devenue la confidente, celle qui connait, qui est déjà passé par là. Et je me plais bien dans se rôle. Sauf que mes conseils, elle ne les écoutes pas. Mais c’est pas grave elle veut écouter le gynéco. Tôt au tard, je sais qu’elle passera par la phase « je tente tous, je n’ai rien à perdre » donc elle revendra ;).

Alors, le temps d’un ou de plusieurs post, je parlerai de la PMA de ma sœur. ( ouais, c’est moyen mais c’est une bonne occasion de parler PMA.) Je sais que je n’aurai pas tous les détails mais ça sera une petite trace de son histoire.

Je lui ai souhaitée que cette aventure soit la plus courte possible, encore une fois elle m’a dit qu’elle est déjà tombée enceinte…. bref j’excuse son innocence PMESQUE. et surtout ne pas lâcher et de toujours y croire.

Elle commence par une stim simple avec injection ( BENFOLA + OVITRELLE) + acide folique + complément style conceptio ( il me semble). La même qui m’a permis d’avoir N. Je me suis gardée de le lui dire pour ne pas qu’elle se fasse de fausses joies. Mais j’y crois pour elle.

Cette première stim est une stim test voir comment elle répond, quel dosage, …. bien sur ils ( les doc PMA) ne sont pas  contre une résultat mais il lui ont fait comprendre que c’est pour mieux préparer la première FIV. Car elle passe pas par la case IAC compte tenu de son age.

On est Elle est dans attente de J1 pour faire une hystéro et commencer les injections.  Je croise fort pour elle et je croise fort pour vous toutes dans l’attente de concrétisation de vos projets.

see you!

 

Une nouvelle année

Ma chienne a mis bas de 8 petits chiots trop mignon. Me voilà parti pour 1.5 mois de pouponnage. Gros chantier en perspective.

Ma petite N rentre en crèche on a pu avoir une place, gros soulagement. Mon portefeuille va souffler un petit peu, quoique!

Cette année des projets dont un gros voyage en fin d année. Et la mise en ligne de notre location. Ça fera de bien …

Bonne année à tous

Pas de titre

Par quoi commencer ?

Juste vous dire que la nature a repris ses droits.

J’ai appris ma grossesse ce 10 décembre, sur une intuition, moi l’ex Pmette sous pillule (pas régulière dans la prise par contre)

Après quelques déboires avec un gynéco, j’ai décidée de changer.

Après une prise de décision et une meilleure prise en charge, j’ai su.

J’ai su, malgré une bonne évolution de taux, qu’il y avait un sac embryonnaire… j’étais à 5+2 selon les mesures du dit sac. Nous étions le 20 décembre.

J’ai su malgré mes pensées du début (que tous se passerais bien, pas de problèmes d’évolution….) que c’était un oeuf clair.

Et ce même jour, ce 26/12 Après un réveillon festif, amusant, et haut combien joyeux, on me donne le choix.

Le choix de passé sur la table d’opération, ou d’attendre que la nature fasse le travail.

Je décide de laisser cet épisode en 2019.

Arrivée à 13h à la clinique et répartie à 21h30, fatiguée de l’anesthésie G, et de mes émotions.

J’ai retrouvée mon bébé, ma petite N endormie chez ma mère et je l’ai prise dans mes bras fatigués. On est rentrés tous les 3, mon loup,elle et moi. Et j’ai dormi.

Depuis, je suis soulagée que ce soit un oeuf clair, soulagée de ne pas avoir du choisir mais triste.

Triste d’avoir traversée tous ça. Triste d’être soulagée, triste que ça arrive pour ses 1 an…

Mais tous ira mieux demain.

2020 devrait être une année pleine de promesses.

Et que j’espère pour vous toutes et tous.

Nouvelles étoilées #1

Pour celles qui ont lu l’article protégé, il semblerait que la nature reprend ses droits.

Je suis entre le marteau et l’enclume, peut importe de ce que je voulais décider de cette grossesse, Dame nature fait sa pute.

Les taux évolue, mais on ne voit rien. Selon le Gynéco qui m’a été recommandé pas mon gygy, je serais à 6SA et il a une suspicion de GEU. ( je repars pour un 3eme HCG, oh joie!)

Moi qui pensais que tous allait bien, qu’en fonction de mon choix tous irais bien.

Il semblerait alors qu’une partie des fêtes de fin d’années, je les passerais sur une table d’opération. Selon le gynéco, c’est une coelio diagnostique car ayant qu’une seul trompe on ne peut se permettre de l’abîmer ou la perdre.

Ça m’embête un peu de retourner faire ça, je n’ai pas envie qu’on m’ouvre pour rien. Et en même temps je ne veux pas perdre de temps.

J’ai quand même un sérieux doute sur ce 2eme Gynéco? Il ne veut pas faire d’écho en endo-vaginale. Pourtant, il me semble que l’écho serait plus précise. Il me prend en dilatante me faisant une petite leçon de moral au passage.

Après vous me direz que ce n’est pas moi le médecin, donc s’il dit que seule l’echo abdominal suffit pourquoi tu testes avec lui!

Vous aurez compris c’est un titre très ironique, une petite touche d’humour mal placée. il paraît que mon humour est à chier…

Toucher les étoiles encore #2

Je reviens avec les idées un peu plus claire.

Un petit débriefing de le situation.

Hier, j’ai fait un test de grossesse et une PDS qui se sont révélé positif. J’en suis à 10 jours de retard sur mon cycle  débuté le 4/11. J’ai testé sans même penser que cela pourrait être positif.

Le résultat de la PDS d’hier est de 13 UI.

Le rdv avec gynéco c’est bien passé. On a fait une « endochatte » mais on a rien vu à l’écran. Elle m’a dit que c’est normal car ce résultat montre juste que je suis en début de grossesse, j’aurais s’en doute fait une ovulation tardive. Et que je ne sois pas à l’abri d’une fausse couche. Elle m’a demander si c’était une bonne nouvelle, car si ça l’était ça ne se voit pas à ma figure. Je lui est répondu que je ne sais pas au juste, je digère la nouvelle et je n’ai pas encore acceptée.

Attention la RALC  » c’est comme ça, c’est quand on en veut pas pas que ça vient »

On doit se revoir dans une semaine pour localiser la grossesse et voir l’évolution.

Ma discussion avec Mr LOUP a été salvatrice. On a pu mettre des mots sur des non dit, je lui ai déballer tous ce que j’avais sur le cœur et même mon impression d’avoir ouvert une porte de sortie à notre histoire. Il a été très étonné car lui il ne voyait pas se  problème sous cet angle et encore moins envisager une rupture. Au moins je suis fixée. Pour ce qui est de l’annonce, il est aussi étonné que moi et comme moi a rejeter cette grossesse en mettant en avant le fait qu’on était pas prêt et surtout on avait décidé ensemble de remettre les essais dans la période des deux de N.

Il m’a demandé si j’ai envisagé toutes les solutions (entendez par là: IVG) ce à quoi j’ai répondu « oui l’espace d’un instant », puis je me suis rappeler tous ce combat pour avoir bébé d’amour et j’ai fait taire cette option. Sa dernière phrase a été, c’est la vie qui décide voyons où ça nous mène, on va se serrer la ceinture et faire face. Là aussi je suis fixée, si ça tient il accepte, si ça tient pas il accepte.

Mon sommeil à été très mouvementé, le réveil difficile, mais la sensation d’étouffement s’est dissipée. Wait and see. Si le ce 13 ce transforme en quelque chose.

merci pour tous vos messages.